Small Caps Trading

 L'analyse du marché small caps

Contact

Après la livraison de l'usine Afyren Neoxy en 2022 dans les délais impartis et sa mise en service industrielle réussie, les équipes opérationnelles se sont concentrées en 2023 sur le démarrage de la production, avec la fabrication de plusieurs tonnes de produits et la livraison des premiers lots en juin 2023. L'objectif reste la production en continu. Les travaux menés sur la seconde partie de l'année écoulée permettent de poser les diagnostics suivants :

{akeebasubs*}
- Les fermentations réalisées confirment le coeur du procédé, avec le rendement attendu. Il est rappelé qu'il s'agit d'un procédé biologique visant à convertir directement, sans prétraitement, des co-produits de biomasse en molécules plateformes biosourcées ;
- Quelques étapes post-fermentation (liées à la séparation et purification par des procédés issus de la chimie) ne sont pas encore au niveau de stabilité attendu pour permettre à l'usine de tourner en continu.

Compte tenu de ces éléments, la société a pour objectif prioritaire un démarrage de production en continu en 2024 qui doit permettre à l'usine d'atteindre le seuil de rentabilité en 2025, par rapport à l'objectif précédent d'atteindre ce seuil au 1er semestre 2024.

Afin de resserrer davantage les liens entre la société mère et son usine, Jérémy Pessiot, co-fondateur d'Afyren, a pris à l'automne 2023 la présidence de la société Afyren Neoxy.

Forte attractivité commerciale

Afyren Neoxy dispose toujours d'un volume d'affaires sécurisé par des contrats pour un montant de 165 millions d'euros, à reconnaître sur plusieurs années. La société a démontré ainsi sa capacité à sécuriser près des 3/4 de sa production annuelle d'acides et la totalité des volumes d'engrais, prouvant la pertinence de son offre pour ses clients industriels.

Afyren confirme par ailleurs que les décalages du démarrage de la production en continu n'ont pas eu d'impact sur les engagements contractuels et que ses solutions continuent de susciter un fort attrait tant chez ses clients finaux que chez ses distributeurs.

Poursuite du développement industriel

En 2023, les équipes ont poursuivi les travaux pour le développement industriel d'Afyren dans le monde. En Asie, Afyren est engagée dans un processus pour la création d'une coentreprise en Thaïlande avec Mitr Phol le 3e groupe sucrier mondial. Ce projet vise à la création d'une usine d'acides carboxyliques biosourcés à proximité de Bangkok. Les discussions récentes ont porté sur la constitution et la gouvernance de la coentreprise, la licence de savoir-faire biotechnologique et l'implantation industrielle au niveau local. Elles se poursuivent en vue de trouver un accord définitif sur les termes du partenariat.

Par ailleurs, les analyses pour augmenter la capacité de production d'Afyren, notamment en France, se poursuivent.

En 2024, Afyren va poursuivre ces travaux tout en maintenant la priorité des équipes opérationnelles sur le démarrage de la production en continu de la première usine.

Solide position de trésorerie

Afyren anticipe une position de trésorerie solide d'environ 50 ME au 31 décembre 2023, grâce à une consommation maîtrisée, en regard d'un endettement très faible, de l'ordre de 5 ME. Elle possède donc la latitude financière nécessaire pour soutenir Afyren Neoxy dans cette phase de démarrage de production en continu et conserve des capitaux mobilisables pour les fonds propres d'une 2e unité.

Avis personnel : La  valorisation boursière correspond à la trésorerie du groupe. 

Achat franc avec objectif 4.00€ et 5.60€. Titre qui pourrait vite décaler une fois repéré par le marché.

Afyren rentre en watch list SCT. Forte conviction SCT. Risque : Faible

Cours : 2.08€

Articles populaires

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Tous les articles