Small Caps Trading

 L'analyse du marché small caps

Accès réservé aux utilisateurs Premium

Vous devez être abonné pour accéder à l'article complet, connectez vous ou abonnez-vous.

Global Bioenergies (ALGBE) annonce le versement de 2,17 M€ par l’agence européenne BBI-JU aux membres du projet OPTISOCHEM, dont 902 k€ pour la Société. Le projet entre dans sa troisième et dernière phase. En matinée, le titre flambe de +17% à 9.80€ soit une hausse de 100% depuis l'avis positif émis fin novembre.

{akeebasubs*}   Le projet OPTISOCHEM réunit les industriels Clariant et INEOS, ainsi que Technip-FMC, IPSB et l’Energie Institute de Linz autour de Global Bioenergies, qui en est le coordinateur. L’objectif est de démontrer une filière permettant de substituer des dérivés d’isobutène d’origine fossile par des dérivés d’isobutène d’origine naturelle, issu de la conversion de paille de blé. Ces dérivés d’isobutène sont actuellement utilisés dans de nombreuses applications : les cosmétiques, les lubrifiants, les caoutchoucs, les plastiques, les solvants ou encore les carburants terrestres et aériens.

Dans une première étape, Clariant utilise son procédé Sunliquid® pour extraire les sucres de la paille.

Dans une deuxième étape, les sucres de paille sont convertis par Global Bioenergies en isobutène.

Dans une troisième étape, les molécules d’isobutène sont assemblées entre elles par oligomérisation, ce qui permet d’obtenir une gamme de liquides de viscosité croissante dont les propriétés spécifiques en font des ingrédients particulièrement recherchés dans leurs domaines.

Les expérimentations réalisées durant les 2 premières périodes du projet ont permis de démontrer, à l’échelle pilote, la production du bio-isobutène à partir de sucres de paille ainsi que la conversion du bio-isobutène par le procédé d’oligomérisation.

Bernard Chaud, directeur de la stratégie industrielle de Global Bioenergies, indique : « La valorisation des résidus forestiers ou agricoles, comme la paille, est un enjeu d’avenir, et OPTISOCHEM démontre que la combinaison des technologies du consortium est une des options crédibles. L’enjeu de la troisième et dernière période du projet sera d’optimiser la viabilité économique de l’ensemble de la chaîne de valeur. Pour Global Bioenergies, cela veut dire qu’après des premières usines qui devraient être basées sur des sucres traditionnels, ce type de filière à base de résidus agricoles pourrait être déployé dans des usines de grande taille. »

Ce projet a reçu du financement de la part du Bio Based Industries Joint Undertaking (BBI JU) dans le cadre du programme de recherche et d’innovation de l‘Union Européenne Horizon 2020 selon le contrat de financement N°744330. La présente publication reflète les seules vues de son auteur et le BBI JU ne peut pas être tenu responsable d’aucune utilisation qui pourrait être faite de l’information qui y est contenue »

Stratégie trading : Solder 1 ou 2/3 de sa ligne sur ses niveaux et éventuellement conserver le solder pour viser l'objectif majeur des 14.50€. 

Articles populaires

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9

Tous les articles