Small Caps Trading

 L'analyse du marché small caps

Accès réservé aux utilisateurs Premium

Vous devez être abonné pour accéder à l'article complet, connectez vous ou abonnez-vous.

Les jours se suivent et se ressemblent pour Acheter Louer qui enfonce support sur support. Le titre abandonne -52% à 0.025e depuis le 1er janvier 2018 malgré la publication d'une bonne performance au premier semestre, avec des produits d’exploitation en hausse de 3 % à 1 857 K€ et un résultat net de 175 K€ en progression de 9 %.

Dotée d’une situation financière et d’une trésorerie très solides, elle aborde la fin de l’exercice 2018 en confiance.

Le résultat d’exploitation et le résultat courant sont en baisse de 27%, essentiellement en raison de la hausse des frais de personnel liée à un renforcement des équipes commerciales web, susceptible d’apporter une hausse significative du chiffre d’affaires au cours des prochains exercices.  Le résultat net, est bénéficiaire de 175 K€ contre 161 K€ en 2017, soit une progression de 9%

La situation financière d’Acheter-louer.fr est très solide : sans dette, avec une trésorerie déjà très positive au 30 juin (montant non précisé), elle a de plus finalisé en Septembre 2018 une levée de fonds de 739 K€ lui permettant de renforcer sa capacité d’investissement. Acheter-louer.fr a étudié et non retenu plusieurs cibles en vue d’une croissance externe. Elle continue ses analyses et contacts et espère aboutir au cours des prochains mois à la conclusion d’une opération relutive.

Acheter-louer.fr aborde la fin 2018 et 2019 avec optimisme :

• Le marché immobilier reste solide avec des taux d’intérêts historiquement bas

• Les nouvelles activités liées à l’habitat progressent

• Les investissements commerciaux et de développements techno consentis au premier semestre devraient porter leurs fruits, notamment grâce à un nouvel avantage concurrentiel : Acheter-louer.fr est devenu selon Google le portail immobilier le plus rapide de France, avec la note quasi maximale de 99/100 pour son site en consultation mobile et obtient également la meilleure note de son secteur pour l’accès à son site via un PC.

• Les recherches actives de croissance externe se poursuive.

Malgré les bons résultats au 1er semestre, le titre poursuit sa chute : -50% depuis le 1er janvier 2018. Le titre marque le pas aujourd'hui, mais il faut dire qu'il n'a pas trop été chahuté lors du krach des small caps en Octobre. D'un point de vue graphique, la tendance est baissière sur tout les horizons de temps. Un retour à 0.020€ (support majeur) n'est pas à exclure malgré des fondamentaux en amélioration.  

Avis positif réitéré avec objectif 0.07€ 

Articles populaires

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Tous les articles