Small Caps Trading

 L'analyse du marché small caps

Accès réservé aux utilisateurs Premium

Vous devez être abonné pour accéder à l'article complet, connectez vous ou abonnez-vous.

Leadmedia annonce avoir signé avec la BPI en mai 2018 un accord de ré échelonnement de sa créance. Le nouveau profil de cet échéancier permet de rééquilibrer le Bilan consolidé du groupe. Grâce à cet accord de la BPI, le groupe a reçu ensuite des marques d'intérêt en vue d'un refinancement, entre autres de la part de Monsieur Pascal Chevalier.

Le 24 avril dernier, le conseil d'Administration a retenu l'offre de financement de Monsieur Pascal Chevalier. Des actionnaires du groupe ont fait savoir qu'ils étaient prêts à soutenir ce nouveau projet. Deux prochaines augmentations de capital destinées à subvenir aux besoins de trésorerie à court terme sont prévues dès Juin 2018 et les engagements de souscriptions reçus s'élèvent déjà à 350 K €, sous réserve de la réalisation par la société d'une réduction de capital préalable motivée par des pertes.

Dans le cadre de sa réorganisation, le groupe procédera, préalablement à la mise en œuvre des augmentations de capital et comme cela est fréquent pour ce type de situation, à une opération de réduction de capital motivée par des pertes. La valeur nominale des actions ordinaires de la société Leadmedia group SA s'élevant actuellement à 0,25 € sera abaissée 0,04 €.

A l'issue de cette opération, il sera procédé à une augmentation de capital réservée au profit de Monsieur Pascal Chevalier à hauteur de 150 000 euros avec l'attribution de 3.750.000 nouvelles actions ordinaires d'une valeur nominale de 0,04 €, souscrites au pair. Monsieur Pascal Chevalier s'est engagé à souscrire à cette augmentation de capital réservée.

Une seconde opération d'augmentation de capital, aux mêmes conditions, à savoir 0,04 € pour une action ordinaire, sera proposée aux actionnaires du groupe avec le maintien de leur droit préférentiel de souscription. Cette seconde augmentation de capital est prévue également en juillet 2018 et a déjà reçu des engagements de souscription de la part d'un actionnaire de référence de la société à hauteur de 200 000 euros.

Résultats 2017 

Le résultat d’exploitation s’établit à € -857 K euros, à comparer avec la perte également constatée sur la même période lors de l’exercice 2016 et qui s’élevait à - € 208 K. On remarquera toutefois qu’à hauteur de € 400 K, ces charges revêtent en 2017 un caractère non récurrent, suite aux dépenses engagées dans la restructuration du groupe.

Le résultat financier est marqué par une perte de € 9,2 millions, représentative pour l’essentiel des dotations financières consécutives à la dépréciation des actifs du groupe, pour l’essentiel des dépréciations des titres de ses filiales qui au Bilan passent ainsi en valeurs nettes de € 14 millions en 2016 à 6,2 millions en 2017.

A la clôture de l’exercice les capitaux propres de la société s’élèvent à € 537 K, contre € 5,8 millions à la clôture de l’exercice 2016. A la clôture de l’exercice la holding ne comporte plus qu’un salarié, ses coûts de fonctionnement ont été considérablement réduits pour les rapporter à la nouvelle taille du groupe. Compte tenu des difficultés rencontrées, la société a suspendu sa cotation et négocie avec son principal créancier, la BPI, un accord amiable.

Au niveau des résultats combinés, la société Lead media a trouvé un accord avec un partenaire Brésilien. Cet accord lui permet de se désengager de ses activités brésiliennes au cours de l’exercice 2018.

Reprise de cotation 

Une nouvelle communication aura lieu sous quinzaine annonçant notamment les détails de l'opération de refinancement attendue ; la société entend à cette occasion demander la reprise de la cotation de ses actions sur le marché Euronext Growth

 

 

Articles populaires

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9

Tous les articles