Small Caps Trading

 L'analyse du marché small caps

Accès réservé aux utilisateurs Premium

Vous devez être abonné pour accéder à l'article complet, connectez vous ou abonnez-vous.

Dans un contexte de conjoncture économique très dégradée par la crise sanitaire, ADOMOS affiche en 2020 des produits d'exploitation en baisse sensible. Ce repli est la conséquence des retards dans la négociation et la contractualisation des affaires, issus des multiples confinements et couvre-feux, et de facteurs exceptionnels, tels que le décès prématuré du PDG du Groupe en octobre dernier.

{akeebasubs*} L'exercice 2020 a, par ailleurs, confirmé le bien-fondé de certains choix stratégiques, comme le développement du métier d'opérateur immobilier, c'est-à-dire l'achat d'immeubles anciens résidentiels loués pour revente à la découpe et a permis de tester l'émergence de nouveaux modes de distribution digitale, telle que la vente à distance en visioconférence, très prometteurs pour l'avenir.   

Une activité 2020 très impactée par les conséquences de la pandémie de la Covid-19

Ø  Immobilier Neuf

Les mesures de confinement ont conduit à une certaine désorganisation dans de nombreuses administrations publiques et institutions bancaires. Ceci s'est matérialisé par des retards dans la contractualisation des acquisitions immobilières et des délais de signature devant notaire qui se sont allongés de plusieurs mois. 

En parallèle, le resserrement des conditions d'octroi de crédit immobilier constaté en 2020 a eu notamment pour conséquence une baisse de 18,1% de la production de prêts immobiliers par rapport à 2019 (source : L'Observatoire Crédit Logement/CSA Janvier 2021) et a ainsi réduit le potentiel des ventes d'ADOMOS dans le neuf qui sont généralement financées par un crédit immobilier à plus de 90%.

Enfin, le décès soudain de Monsieur Fabrice ROSSET, PDG du Groupe en Octobre 2020 et les réorganisations administratives nécessaires pour la mise en place de la nouvelle Direction ont provoqué des décalages à début 2021 du passage de certaines signatures chez le notaire, décalant une partie du chiffre d'affaires initialement prévu pour 2020.

Ø  Opérateur Immobilier Ancien

La croissance de près de 100% des ventes réalisées dans l'ancien par le Groupe confirme l'intérêt des particuliers ne pouvant bénéficier de défiscalisation dans le neuf du fait de revenus peu imposés ou de capacité d'épargne limitée.

Ø  Le Pôle Marketing Lead

L'activité lead ventes de contacts qualifiés aux promoteurs a bien évidemment accompagné le recul global du marché du neuf expliqué ci-dessus.

Des opportunités à développer dans le futur pour assurer la croissance

Les confinements successifs, malgré leurs effets négatifs à court terme, ont permis à ADOMOS de valider de nouvelles opportunités majeures de développement telles que la vente à distance en téléconférence, rendue possible par la généralisation des outils de télétravail, qui permettra de contacter des prospects et des clients déjà présents dans la base ADOMOS et pour lesquels la société n'a pas de Conseiller en Gestion de Patrimoine présent sur le terrain.

Le Groupe estime que ce nouveau canal de distribution devrait permettre à lui seul de réaliser, après des investissements en infrastructure technologique, un doublement des ventes d'ici à 2 ans par ce nouveau canal avec des coûts marketing réduits grâce à une meilleure exploitation de l'importante base de données prospects / clients d'ADOMOS. 

Dans la perspective d'une sortie de crise espérée au second semestre 2021 et grâce à la fin du resserrement des conditions de crédit immobilier décidée par le Gouvernement en décembre 2020, le Groupe affiche sa pleine confiance pour aborder le prochain exercice sur des bases historiquement solides et dynamisées par le développement de ses nouvelles ventes digitales. ADOMOS anticipe ainsi d'atteindre dans 4 ans le volume de 1000 ventes annuelles, soit une croissance de près de 400% par rapport à 2020.

Renforcement de la structure financière

Afin d'accompagner sa croissance, le Groupe devra investir dans son capital humain avec des recrutements de forces commerciales et de ressources marketing et informatiques pour développer ses nouveaux débouchés (Vente à distance, acquisitions immobilières, ...) ainsi que dans de nouveaux applicatifs de gestion de ses bases de données et dans des outils de vente à distance.

En parallèle, la montée de son BFR consécutive, d'une part, à l'allongement des délais d'octroi de crédit et de signature chez les notaires et d'autre part, à la hausse attendue de son chiffre d'affaires, nécessite déjà des moyens financiers accrus.

A ce stade, ADOMOS étudie différentes opportunités, incluant un financement de la BPI en soutien d'un Prêt Garanti par l'Etat, un lease-back de sa base de données propriétaire, une émission obligataire ou encore d'une augmentation de capital.

Malgré l'absence de visibilité liée aux circonstances sanitaires et ses conséquences sur la trésorerie de l'entreprise, ces financements déjà nécessaires seront porteurs d'une importante création de valeur à court et moyen terme pour la société et ses actionnaires.

S'agissant des opérations ayant un impact sur le capital, la société a reconvoqué son assemblée générale extraordinaire pour le 15 février 2021 afin de recueillir les autorisations et les délégations nécessaires. L'avis de convocation de l'assemblée générale extraordinaire est paru au BALO du vendredi 29 janvier 2021.

 

Avis personnel : Les résultats ont "tourné". Augmentation de capital en vue. Je repasse à l'écart du titre suite à ce communiqué qui risque de précipiter le titre vers ses plus bas historiques. 

Articles populaires

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Tous les articles