Small Caps Trading

 L'analyse du marché small caps

Accès réservé aux utilisateurs Premium

Vous devez être abonné pour accéder à l'article complet, connectez vous ou abonnez-vous.

Néolife a fait par ce matin de résultats semestriels de bonne facture. A l'ouverture, le titre est en hausse de +11% à 0.142€. Le chiffre d’affaires consolidé du 1er semestre 2019 s’élève à 4,27 M€ en croissance de +10,5% par rapport au 1er semestre 2018. Les ventes d’éléments de construction sont en hausse de +30% sur la même période.

{akeebasubs*} La marge brute du Groupe est en nette augmentation de 3,8 points et s’élève à 25,9% du CA au 1er semestre 2019 avec comme principale contribution la marge brute sur ventes des éléments de construction en forte hausse de 7,8 points du fait du redressement des prix sur l’export et la montée en puissance des ventes des dernières gammes commercialisées.

Les autres produits d’exploitation diminuent de 29% à 0,3 M€ principalement composés de la production immobilisée issue de dépenses de R&D activées (0,17 M€ au 1er semestre 2019 vs 0,29 M€ sur la même période en 2018). Cette diminution des autres produits reflète la baisse des investissements de R&D.

Structuration du Groupe et EBITDA positif

Au cours du 1er semestre 2019, NEOLIFE® a continué d’exécuter son plan de marche avec pour priorité de délivrer la croissance notamment sur les gros programmes de rénovation énergétique où la demande pour des matériaux bas carbone est importante. Les avis techniques obtenus sur la gamme bardage au cours du printemps 2019 vont dans ce sens. En parallèle, NEOLIFE® a finalisé ses FDES (document normalisé qui présente les résultats de l’analyse de cycle de vie des matériaux) qui constituent un outil irremplaçable pour l’évaluation de la performance environnementale des bâtiments.

Les principales charges d’exploitation impactant l’EBITDA sont :

  • les charges externes qui s’élèvent à (0,61) M€ au 1er semestre 2019, en diminution de  18,7%, soit (0,14) M€ par rapport au 1er semestre 2018 dont (0,08) M€ imputable à l’activité cédée et (0,06) M€ liée au bon contrôle des coûts de structure ;
  • les charges de personnel qui s’élèvent à  (0,77) M€ au 1er semestre 2019, soit 17,8% du CA consolidé, en diminution de -16,2%, soit (0,15) M€, dont (0,13) M€ imputable à l’activité cédée.

La forte augmentation du chiffre d’affaires combinée à une nette amélioration des marges permet au Groupe d’investir fortement pour répondre favorablement à la demande du marché. Ainsi, l’EBITDA est devenu positif de +0,03 M€ et représente 1% du CA contre une perte d’EBITDA de -10% (-0,4 M€) au 1er semestre 2018.

Commentaires sur le bilan
Au niveau du bilan, les capitaux propres part du groupe s’élèvent au 30 juin 2019 à 2,05 M€ et représentent 43,0 % du total bilan.

L’endettement financier net s’élève quant à lui à 0,48 M€ (disponibilités positives retranchées des dettes financières) soit un ratio d’endettement net sur Fonds Propres de 23,3%.

Commentaires sur les cash flow
La trésorerie brute au 1er semestre 2019 augmente de 0,57 M€ pour s’élever à +0,93 M€ au 30 juin 2019. Suite à la bonne gestion du BFR, les flux de trésorerie générées par l’exploitation sont positifs de +0,05 M€ (à comparer à -0,6 M€ au 30 juin 2018). La mise en place de nouveau financement bancaire pour un montant net de +0,14 M€ et les exercices de BSA pour +0,59 M€ permettent de financer les investissements sur la période (-0,21 M€).

Avis positif réitéré avec objectif : 0.22€ et 0.35€. 

Cours : 0.141€

Risque : Moyen

Articles populaires

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10

Tous les articles